Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tesla a continué de perdre de l'argent au premier trimestre malgré ses ambitieux projets de développement (archives).

KEYSTONE/AP/MARK SCHIEFELBEIN

(sda-ats)

Le constructeur américain de voitures électriques Tesla va avancer de deux ans, à 2018, la mise en service de son usine capable de produire jusqu'à 500'000 véhicules par an pour tenter de s'imposer sur le marché.

Cela va quintupler la production envisagée pour cette année qui devrait se situer entre 80 et 90'000 voitures, a annoncé le groupe mercredi en présentant ses résultats pour le 1er trimestre.

Elon Musk, le PDG, a précisé ensuite lors d'une conférence téléphonique que l'objectif exact de production pour cette année était de 89'000 voitures dont 20'000 pour le 2e trimestre, une augmentation de 30% par rapport au premier.

Mais en attendant, Tesla, fondé en 2003, continue de perdre de l'argent. Il a subi une perte de 282,2 millions de dollars (245,5 millions de francs) au premier trimestre contre 154,2 millions sur la même période l'année précédente même si son chiffre d'affaires a progressé de 45% sur un an à 1,6 milliard de dollars, ce qui correspond aux attentes du marché.

La perte ajustée par action, la référence en Amérique du Nord, a été sur les trois premiers mois de l'année de 57 cents, là où le marché s'attendait à 58 cents.

Mise en service avancée

Tesla ne produit actuellement que deux modèles de luxe, le Modèle S et le Modèle X. Il doit commencer à produire le Modèle 3, une voiture meilleur marché à la fin de l'année prochaine pour lequel il a déjà enregistré plus de 325'000 pré-commandes.

"Compte tenu de la demande pour notre Modèle 3, nous avons décidé d'avancer la mise en service de notre usine d'une capacité de 500'000 unités (Modèle S, Modèle X et Modèle 3 combinés) à 2018, deux ans avant la date prévue", ont souligné Elon Musk et Jason Wheeler, le directeur financier, dans une lettre aux actionnaires publiée mercredi.

"Quintupler la production d'ici à deux ans est un défi et requerra de nouveaux capitaux, mais c'est notre objectif et nous travaillerons dur pour y parvenir", ont-ils affirmé.

Tesla a également indiqué que la construction de sa "gigafactory" de piles électriques dans le Nevada se déroulait comme prévu et qu'elle serait prête pour permettre l'entrée en production de l'usine à grande capacité.

ATS