Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Locarno - Un médecin locarnais de 47 ans a été arrêté lundi au Tessin après avoir été dénoncé pour viol par sa femme. Le praticien est une vieille connaissance de la justice: en 2003, soupçonné d'avoir voulu tuer sa mère, il avait purgé sept mois de prison avant d'être blanchi.
Révélée par la presse locale, l'arrestation a été confirmée ce jeudi à l'ATS par Me Marco Broggini de Locarno, l'avocat du prévenu depuis 2003, année de sa première arrestation.
Le médecin-psychiatre a été dénoncé pour viol par son épouse. L'épisode aurait eu lieu durant les vacances du couple à Nice. A leur retour au Tessin, la femme du prévenu l'a convaincu à entrer dans un hôpital psychiatrique avant d'avertir la police.
Le médecin a été transféré dans une chambre-cellule de l'Hôpital régional de Lugano: "je l'ai vu hier", a précisé Me Broggini qui a rappelé que son client souffre de troubles de la personnalité. L'avocat n'a pas voulu se prononcer sur la position du prévenu.
Magistrature sur la selletteIl a en revanche déploré l'indiscrétion de la magistrature tessinoise qui a donné la nouvelle de l'arrestation à la Radiotélévision de la Suisse italienne (RSI) lundi dernier: "il s'agit d'une violation du secret d'instruction qui n'a pas tenu compte de la présomption d'innocence."
Contacté par l'ATS, le Ministère public tessinois s'est refusé à tout commentaire.
Dans une interpellation adressée mercredi au Conseil d'Etat tessinois et publiée jeudi, le député libéral-radical Riccardo Calastri, dénonce lui aussi cette fuite de nouvelles. Il demande au gouvernement s'il a l'intention d'ouvrir une enquête et comment il entend agir contre ce genre de méthodes.
En mai 2003, le médecin locarnais avait été arrêté une première fois au lendemain d'une tentative de meurtre contre sa mère. Le 27 mai, cette femme, alors âgée de 64 ans, avait été retrouvée gisant dans une mare de sang au bord de la rivière Melezza à Verscio près de Locarno. La femme avait reçu douze coups de pierre à la tête.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS