Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lugano - Suite aux retombées de la troisième amnistie fiscale italienne, UBS supprime 25 emplois au Tessin. Dix-sept employés seront mis au bénéfice de la retraite anticipée, les huit autres bénéficieront d'un plan social.
L'annonce des suppressions d'emplois a été donnée par la Radio de la Suisse italienne. Elle a été confirmée par Andreas Kern, porte-parole du numéro un bancaire helvétique à Zurich.
"Sur les 25 suppressions, huit pourraient déboucher sur des licenciements effectifs si le plan social n'aboutit pas" a expliqué M. Kern.
"Les personnes concernées suivront un programme de coaching en vue d'être replacées au sein même d'UBS. D'éventuels licenciements n'interviendront pas avant deux mois". UBS Tessin occupe actuellement 1150 collaborateurs.
La décision d'UBS Tessin est "une conséquence de la troisième amnistie fiscale italienne", précise la banque. Voulue par le ministre de l'économie Giulio Tremonti, elle s'est achevée à fin avril.
La mesure a permis le rapatriement ou la régularisation de 104,5 milliards d'euros notamment depuis la Suisse. Elle a surtout concerné la place financière luganaise.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS