Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lugano - Des affiches représentant trois rats en train de manger un fromage suisse sont placardées depuis lundi en différents endroits du Tessin. Les rongeurs campent un frontalier italien, un voleur roumain et le fisc italien.
La campagne a suscité plusieurs réactions indignées mardi, notamment de la part des syndicats - Unia en tête - qui l'ont qualifiée de "raciste" et "nazie". Pour sa part, le gouvernement tessinois "se distance fermement de cette campagne anti-étrangers" et rappelle "le rôle important joué par les travailleurs dans l'industrie du bâtiment, le tourisme et la santé publique".
Le commanditaire de ces affiches controversées reste dans l'ombre pour le moment. Interrogé mardi par l'ATS, Pierre Rusconi, président de la section tessinoise de l'UDC a affirmé que son parti n'y est pour rien. Il a toutefois apprécié l'idée, a-t-il admis.
L'auteur des affiches, lui-même Italien, est le graphiste et publicitaire Michel Ferrise, de Muralto près de Locarno. Son client est "probablement un entrepreneur" s'est-il contenté d'expliquer.
Sa firme travaille depuis environ six mois à ce projet. Au total, environ 60 affiches ont été placardées un peu partout dans le canton. Une page internet a été créée à l'adresse www.balairatt.ch (équivalent français "les souris dansent").
La page contient aussi un espace réservé aux commentaires des internautes. Mardi, environ 200 personnes s'y étaient déjà exprimées. La plupart expriment leur mécontentement face à une campagne qualifiée de xénophobe et intolérante.
Les affiches controversées sont assorties de textes contre les "45'000 frontaliers italiens", les "criminels d'importation" et "l'amnistie fiscale" voulue par le ministre italien de l'économie Giulio Tremonti.
Mardi les échos de la campagne anti-européenne avaient déjà franchi la frontière: le quotidien milanais "Corriere della Sera" l'a qualifiée de "choquante". Pour le "Corriere del Ticino", "la campagne est à la limite de la légalité et d'un goût douteux."

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS