Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Reykjavik - Le corps de l'ex-champion d'échecs Bobby Fischer, mort en Islande en 2008, a été exhumé lundi à des fins médico-légales dans le cadre d'une action en recherche de paternité, a rapporté la police. La Cour suprême islandaise s'était prononcée en faveur d'une exhumation en juin.
Elle annulait ainsi la décision d'une juridiction inférieure de rejeter une requête précédente. La cour a fait valoir que des prélèvements étaient nécessaires pour établir la paternité de Jinky Young, fille philippine d'une ancienne compagne de M. Fischer. Mme Young a fourni un échantillon d'ADN l'an dernier lors d'un déplacement en Islande.
"Cette exhumation a été réalisée ce (lundi) matin conformément aux instructions de la Cour suprême", a déclaré Olafur Helgi Kjartansson, chef de la police de Selfoss. C'est dans cette ville du sud-ouest de l'île qu'est enterré le champion d'échecs.
Bobby Fischer a passé les dernières années de sa vie en exil pour échapper aux poursuites engagées contre lui par les Etats-Unis pour violation d'un embargo international visant l'ex-Yougoslavie. Il a aussi vécu aux Philippines et au Japon avant de gagner l'Islande, dont il acquit la nationalité en 2005.
L'ex-enfant prodige était devenu le seul champion du monde d'échecs américain en battant deux maîtres soviétiques, mais il avait refusé de défendre son titre et l'avait abandonné au champion soviétique Anatoli Karpov en 1975.
Sa fortune, estimée à deux millions de dollars environ, a fait l'objet d'un long conflit successoral entre une ex-épouse, deux neveux et le fisc américain. M. Fischer est mort à Reykjavik à l'âge de 64 ans des suites d'une maladie non précisée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS