Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les enquêteurs confrontés au décryptage de plus en plus compliqué des téléphones portables (photo prétexte)

KEYSTONE/PETRA OROSZ

(sda-ats)

Le FBI n'a pas encore pu accéder aux données du téléphone portable de l'auteur de la tuerie de dimanche au Texas, ont annoncé les enquêteurs. Cet obstacle dans l'enquête pourrait relancer le débat sur le cryptage des communications et la protection de la vie privée.

Le tueur a notamment contacté son père pendant sa fuite après avoir ouvert le feu sur des fidèles rassemblés dans l'église de Sutherland Springs, une bourgade d'environ 400 habitants, tuant 25 paroissiens dont une femme enceinte et en blessant 20, selon les autorités.

Un différend familial, notamment une dispute avec sa belle-mère à qui il avait envoyé des messages de menaces, pourrait être à l'origine du carnage, selon les enquêteurs.

"A cette heure, nous ne sommes pas capables d'entrer dans ce téléphone", a expliqué mardi Christopher Combs, responsable de l'enquête pour le FBI, lors d'un point de presse 48 heures après la tuerie.

"Cela souligne un problème auquel nous avons déjà été confrontés avec les avancées de la technologie pour ces téléphones et l'encryptage, les forces de l'ordre au niveau local ou fédéral ont de plus en plus de mal à entrer dans ces téléphones", a-t-il dit.

Fuite d'un hôpital psychiatrique

La police d'El Paso, au Texas, a par ailleurs indiqué mardi que le tueur s'était brièvement échappé d'un hôpital psychiatrique en 2012, l'année de sa condamnation par une cour martiale pour des violences sur sa première épouse et sur le bébé de cette dernière.

Cet établissement se trouvait à Santa Teresa, au Nouveau Mexique. La personne qui a signalé son évasion avait mis en garde la police contre le risque qu'il représentait pour lui et pour les autres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS