Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le comédien français Philippe Avron est décédé dans la nuit de vendredi à samedi à Paris des suites d'une longue maladie, a-t-on appris samedi auprès de sa famille. Il avait 81 ans.
Il avait débuté sa carrière théâtrale auprès de Jean Vilar et de Benno Besson avec lequel il fut notamment Hamlet et le juge Azdak du "Cercle de craie caucasien" de Bertolt Brecht.
Depuis quelques années, auteur et interprète, seul en scène, il avait créé avec succès des spectacles alliant humour et poésie qui lui ont valu plusieurs récompenses dont deux fois le Molière du meilleur one man show avec "Je suis un saumon" en 1999 et "Le Fantôme de Shakespeare" en 2002.
Sa dernière création, "Montaigne, Shakespeare, mon père et moi", était programmée au Théâtre des Halles d'Avignon jusqu'au 29 juillet. Mais il avait dû l'interrompre et être hospitalisé à la suite d'un malaise en scène, a précisé à l'AFP un de ses proches.
C'est dans la cité des Papes que Philippe Avron avait découvert le théâtre, en assistant à une représentation d'"Antigone" de Sophocle, montée par Jean Vilar, qu'il avait ensuite rejoint, jouant entre 1960 et 1964, dans des pièces de Goldoni, de Lope de Vega et de Molière.
Par la suite, il a été dirigé par les plus grands metteurs en scène, notamment Peter Brook, Benno Besson et Roger Planchon, et a interprété quelques personnages majeurs du répertoire théâtral: Hamlet, Sganarelle, Don Juan.
Philippe Avron a également été acteur pour le cinéma, notamment dans "Fifi la Plume" d'Albert Lamorice et dans "Les Fêtes galantes" de René Clair, "Bye, Bye Barbara" avec Michel Deville et "Les oiseaux, les orphelins et les fous" avec Youraï Yokubisho.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS