Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un Thaïlandais de 50 ans s'était fait injecter de l'huile d'olive dans le pénis en espérant en augmenter la taille. Mal lui en a pris: il a dû subir une ablation des organes génitaux, a indiqué vendredi un hôpital de Bangkok, mettant en garde contre une pratique dangereuse.

Le patient, qui avait subi plusieurs injections d'huile d'olive il y a cinq ans, a été contraint de consulter il y a trois semaines après qu'une infection s'est déclarée, a expliqué la lieutenant-colonel Sirikul Jiaranaikhajorn, porte-parole adjointe de l'hôpital général de la police.

"Nous avons trouvé un cancer", a-t-elle ajouté, indiquant que cette chirurgie était la plus importante jamais réalisée par l'établissement en la matière.

La pratique d'injection d'huile d'olive, de cire d'abeille ou de silicone dans le pénis semble relativement répandue en Thaïlande. Cela ne "donne que de mauvais résultats", a pourtant assuré Mme Sirikul, mettant en cause l'ignorance et les mauvaises influences comme les premiers moteurs de cette pratique. Et d'ajouter: "Une femme n'aime pas un homme en raison de la taille".

Environ 30 à 40 patients par mois viennent consulter dans cet hôpital après de telles injections, et deux ou trois doivent être traités chaque semaine. "Le plus jeune avait 18 ans (...), le plus vieux 50 ou 52 ans", a ajouté la porte-parole.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS