Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Les rues ont fait peau neuve, les barrages ont été démantelés, la Bourse, les banques et les écoles ont rouvert: encore sous le choc des scènes de guérilla de la semaine dernière, Bangkok reprend une vie normale. Mais l'armée a prorogé le couvre-feu d'une semaine.
Après le grand nettoyage de la ville ce week-end, toutes les rues ont été rouvertes à la circulation, qui a retrouvé sa densité habituelle. La présence policière a été largement réduite.
Dans la ville encore sous le choc après l'assaut mercredi de l'armée contre les "chemises rouges" et les émeutes qui ont suivi, il ne restait plus de traces visibles du campement des manifestants antigouvernementaux. Ces derniers ont occupé le centre de Bangkok pendant des semaines pour réclamer la démission du premier ministre Abhisit Vejjajiva.
Symbole de l'insolent boom économique en Thaïlande dont les "rouges" s'estiment privés, la Bourse fait partie de la trentaine de bâtiments brûlés lors des violences de mercredi. Au total, seize personnes ont péri, dont un photographe italien.
Les écoles de la capitale, qui avaient reporté la rentrée scolaire d'une semaine, ont rouvert. De même que les services publics et les banques. Les ambassades de Suisse, d'Australie et du Japon, situées près de l'ex "zone rouge", ont repris leur activité. Celle des Etats-Unis doit faire de même mardi.
L'armée a annoncé la prorogation pour sept jours du couvre-feu à Bangkok et dans 24 provinces du pays. "Nous possédons des informations comme quoi il y a des individus et des groupes qui veulent encore créer le chaos dans certaines zones", a déclaré un porte-parole militaire.
La prorogation du couvre-feu, en vigueur de minuit à 04h00 du matin, doit être ratifiée mardi par le gouvernement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS