Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Le bras de fer se poursuit en Thaïlande entre le pouvoir et l'opposition. Les forces de l'ordre ont fait usage d'un canon à eau pour disperser une centaine de partisans de l'opposition rassemblés aux abords d'une base militaire du centre de Bangkok.
Les protestataires n'ont pas pu pénétrer dans la base, qui se trouve près d'un de leurs principaux campements, a rapporté la chaîne de télévision locale PBS.
Plusieurs centaines de "chemises rouges" se sont par ailleurs rassemblés autour d'un relais de télévision par satellite au nord de la capitale pour dénoncer la censure d'une chaîne accusée d'encourager les troubles.
La station Thaicom, surnommée la "Chaîne du peuple", avait été le théâtre vendredi d'un des épisodes les plus violents du mouvement entamé il y a près d'un mois par les partisans de l'ancien premier ministre Thaksin Shinawatra, déposé en 2006, qui manifestent depuis un mois pour obtenir la tenue d'élections législatives anticipées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS