Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien Premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva va être inculpé pour meurtre, ont annoncé jeudi les autorités thaïlandaises. En cause, sa responsabilité dans la mort d'un chauffeur de taxi abattu par l'armée lors des manifestations du printemps 2010.

Une réunion de responsables du Département des enquêtes spéciales (DSI) du ministère de la Justice, de la police et du ministère public "a décide d'inculper l'ancien Premier ministre Abhisit Vejjajiva et l'ancien vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban en vertu de l'article 288," a déclaré à la presse Tarit Pengdith, chef du DSI, en référence à l'article punissant le meurtre dans le code pénal.

Aucun responsable du gouvernement de l'époque ni de l'armée n'ont jusqu'ici été poursuivis pour leur rôle lors du mouvement des "chemises rouges" qui avaient occupé le centre de Bangkok pendant deux mois au printemps 2010. Ils réclamaient alors la démission de M. Abhisit. L'armée avait finalement donner l'assaut.

Cette crise, la plus grave qu'ait connue la Thaïlande moderne, avait fait quelque 90 morts et 1900 blessés. Les deux anciens dirigeants, aujourd'hui dans l'opposition, devront se présenter le 12 décembre pour être formellement inculpés, a ajouté M. Tarit, précisant que les autorités ne demanderaient pas leur arrestation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS