Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Le premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva a affirmé que l'ordre avait été "rétabli" à Bangkok, deux jours après la dispersion des "chemises rouges". Il a réitéré sa détermination à "faire face aux immenses défis" auxquels le pays est confronté.
"Nous avons rétabli l'ordre à Bangkok et dans les provinces", a dit M. Abhisit. "Nous allons continuer à assurer un retour rapide à la normale", a-t-il ajouté, 48 heures après l'assaut lancé par l'armée contre le quartier de la capitale que les manifestants antigouvernementaux occupaient depuis début avril.
Aucune violence n'a été signalée à Bangkok dont les accès sont contrôlés par des barrages de soldats, après une deuxième nuit de couvre-feu.
Le premier ministre a reconnu que l'arrêt des violences ne met pas fin à la crise politique que connaît son pays depuis plusieurs années. Après "l'un des pires épisodes" de l'histoire thaïlandaise, "nous faisons face à d'immenses défis, en particulier celui de surmonter les divisions de notre pays", a-t-il déclaré.
Au moins 86 personnes ont été tuées et 1900 blessées depuis le début des manifestations lancées à la mi-mars par les "rouges" pour obtenir sa démission et des élections anticipées.
"Je vous invite tous à joindre le processus de réconciliation", a appelé M. Abhisit, annonçant le maintien de la "feuille de route" qu'il avait mise sur la table le 3 mai pour trouver une issue à la crise.
Il n'a cependant donné aucune information sur la date d'éventuelles élections anticipées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS