Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Des soldats thaïlandais ont été déployés vendredi autour d'un hôtel de Bangkok. Selon les autorités, des "terroristes" soupçonnés d'avoir participé aux violences ayant fait 23 morts samedi en marge des manifestations des "chemises rouges" se cachent dans cet établissement.
"Une équipe des forces spéciales a pris position autour du SC Park Hotel après que nous avons appris que des terroristes et certains leaders étaient cachés", a déclaré le vice-premier ministre Suthep Thaugsuban, qui est aussi chargé de la sécurité, dans une intervention télévisée.
Le pouvoir a accusé des "terroristes" non identifiés d'avoir participé aux violents affrontements ayant opposé samedi les forces de l'ordre aux manifestants bloquant un quartier de Bangkok pour réclamer la démission du Premier ministre Abhisit Vejjajiva et des élections législatives anticipées.
Ces violences, les pires depuis près de 20 ans en Thaïlande, ont fait 23 morts, dont six soldats, et plus de 850 blessés.
Suthep a indiqué vendredi que le gouvernement allait prendre "des mesures décisives contre les terroristes" et appelé "les personnes innocentes" à s'éloigner d'eux. Le pouvoir a lancé la semaine dernière des mandats d'arrêt contre les principaux leaders des "chemises rouges", qui manifestent depuis plus d'un mois à Bangkok.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS