Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Les "chemises rouges" ont pénétré dans la cour du parlement thaïlandais où la session quotidienne a été ajournée, a indiqué le secrétaire général du parlement. Les manifestants réclament la démission du Premier ministre.
"Des centaines d'entre eux sont dans les locaux du parlement", a indiqué le secrétaire général. "Ils ont utilisé un camion pour casser la grille, mais pour l'instant, il n'y a pas eu de violences", a-t-il ajouté, expliquant que 150 policiers assuraient la sécurité du bâtiment.
La chambre basse thaïlandaise a ajourné sa session, alors qu'environ 5000 "chemises rouges", favorables à l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, se rendaient autour du parlement.
Le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a décidé de quitter les lieux avant leur arrivée. Il n'a pu assister que pendant 15 minutes au conseil des ministres, qui a duré une heure dans une aile distincte du parlement.
Les "rouges" manifestent depuis le 14 mars et exigent sa démission immédiate.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS