Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Les "chemises rouges" ont pénétré dans la cour du parlement thaïlandais où la session quotidienne a été ajournée, a indiqué le secrétaire général du parlement. Les manifestants réclament la démission du Premier ministre.
"Des centaines d'entre eux sont dans les locaux du parlement", a indiqué le secrétaire général. "Ils ont utilisé un camion pour casser la grille, mais pour l'instant, il n'y a pas eu de violences", a-t-il ajouté, expliquant que 150 policiers assuraient la sécurité du bâtiment.
La chambre basse thaïlandaise a ajourné sa session, alors qu'environ 5000 "chemises rouges", favorables à l'ex-Premier ministre en exil Thaksin Shinawatra, se rendaient autour du parlement.
Le Premier ministre Abhisit Vejjajiva a décidé de quitter les lieux avant leur arrivée. Il n'a pu assister que pendant 15 minutes au conseil des ministres, qui a duré une heure dans une aile distincte du parlement.
Les "rouges" manifestent depuis le 14 mars et exigent sa démission immédiate.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS