Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Au moins 19 personnes ont été tuées au cours des violents affrontements ayant opposé samedi les forces de l'ordre aux manifestants anti-gouvernementaux à Bangkok, selon un nouveau bilan établi dimanche par les secours. Au total, plus de 800 autres ont été blessées.
Quatorze civils et cinq soldats ont trouvé la mort, tandis qu'au moins 825 personnes au total ont été blessées, ont indiqué à l'AFP les services des secours d'urgence. Parmi les tués figure un caméraman japonais de l'agence Reuters.
Après un mois de manifestations pacifiques, Bangkok a plongé samedi après-midi dans le chaos lorsque les forces de l'ordre - essentiellement les militaires - et les "chemises rouges", qui réclament la démission du Premier ministre Abhisit Vejjajiva, se sont affrontées pour le contrôle d'un quartier de la vieille ville.
Les heurts se sont calmés dans la soirée, l'armée ayant appelé à une trêve.
Ces affrontements sont intervenus lors de la première opération musclée des autorités depuis l'instauration mercredi de l'état d'urgence.
C'est aussi le plus lourd bilan dans des manifestations en Thaïlande depuis celles de 1992, qui avaient fait des dizaines de tués.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS