Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Yala - La défense de l'ex-Premier ministre thaïlandais en exil Thaksin Shinawatra a demandé l'annulation d'un mandat d'arrêt émis contre lui par le pouvoir, qui l'accuse d'être impliqué dans les récentes violences. Des milliers de Thaïlandais ont de leur côté participé à des prières oecuméniques pour la paix.
"Le mandat d'arrêt a été émis à tort et il est basé sur des preuves erronées et de fausses informations", a déclaré l'un de ses avocats. "Les avocats de Thaksin n'ont pas pu le défendre durant l'audience au cours de laquelle l'émission du mandat d'arrêt a été décidée", a-t-il ajouté.
Le gouvernement reproche à Thaksin, actuellement au Monténégro, d'avoir incité aux violences les manifestants antigouvernementaux et d'avoir financé le mouvement qui a occupé le centre de Bangkok pendant des semaines pour réclamer le départ du Premier ministre Abhisit Vejjajiva.
Des milliers de Thaïlandais ont de leur côté prié mercredi pour la paix lors de cérémonies organisées à Bangkok, une semaine jour pour jour après l'assaut de l'armée contre le camp des "chemises rouges".
Un double attentat à la bombe a eu lieu dans ce contexte dans le sud du pays, en proie à une rébellion séparatiste, faisant deux morts et 55 blessés.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS