Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le conseiller national UDC de Bâle-Campagne Thomas de Courten est candidat au Conseil fédéral. Sa section l'a proposé à la commission de nomination du parti. Cet économiste de 49 ans siège à Berne depuis 2011. Il a été réélu brillamment en octobre.

Le député possède les qualifications personnelles, professionnelles et politiques pour être conseiller fédéral, estime sa section vendredi dans un communiqué. Il a jusqu'ici montré de la droiture, de l'efficacité et de la ténacité.

Lors de la législature écoulée, M. de Courten a siégé à la Commission de la sécurité sociale et de la santé publique. Entre 2003 et 2011, le politicien de Rünenberg (BL) a siégé au parlement cantonal. Il y a présidé le groupe UDC pendant quatre ans.

Avant de devenir entrepreneur indépendant, il a dirigé la promotion économique de Bâle-Campagne. Il a trois enfants.

Lors des dernières élections fédérales, M. de Courten a obtenu le meilleur résultat des candidats bourgeois, rappelle sa section. Il dispose ainsi d'un soutien solide dans la population.

Autre argument: il y a plus de 100 ans que le canton de Bâle-Campagne n'a pas eu de représentant au gouvernement fédéral. L'unique conseiller fédéral de Bâle-Campagne a été Emil Frey, qui a été ministre entre 1890 et 1897.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS