Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Espagnol Marc Marquez (Honda) a décroché sa troisième victoire consécutive de la saison, après cinq courses de MotoGP, en s'imposant au Grand Prix de France au Mans.

Thomas Lüthi (16e) n'est une nouvelle fois pas parvenu à entrer dans les points.

La course a été marquée par une succession de coups de théâtre. L'Italien Andrea Iannone (Suzuki) a chuté très rapidement, suivi peu après par son compatriote Andrea Dovizioso, qui a perdu le contrôle de sa Ducati dans un virage alors qu'il menait.

Mais l'instant de douleur, pour les 105'200 spectateurs du circuit Bugatti, est survenu un peu plus tard, au 7e tour: le Français Johann Zarco était lui aussi éliminé sur chute, au moment où il venait de se porter en 2e position. Le pilote Yamaha, parti en pole position, passait du rêve au cauchemar et voyait dans le même temps s'envoler une bonne partie de ses chances de recoller à Marc Marquez en tête du Championnat du monde.

Car l'Espagnol, tout en maîtrise, a fait tout juste dimanche. Il a su attendre son heure après les premières escarmouches et compte désormais 36 points d'avance en tête du Championnat du monde sur son compatriote Maverick Vinales. Il continue à affoler les statistiques, avec 64 succès en Grand Prix. Il a devancé les Italiens Danilo Petrucci (Ducati) et Valentino Rossi (Yamaha), respectivement 2e et 3e à 2''3 et 5''3.

Pour Thomas Lüthi, le dur apprentissage de la catégorie reine se poursuit. Le Bernois attend toujours son premier point cette saison. Il lui a manqué 3 secondes pour l'obtenir (16e). Parti de trop loin (21e sur la grille), le Bernois a en plus été plutôt lent à l'allumage dimahche. Le circuit de La Sarthe lui avait pourtant souri par le passé, mais à un autre niveau: il y a remporté quatre victoires, deux en 125 cm3 (2005 et 2006) et deux autres en Moto2 (2012 et 2015).

En Moto2, l'Italien Francesco Bagnaia (Kalex) a décroché sa troisième victoire de l'année, de quoi accentuer son avance en tête du Championnat du monde (25 points de marge).

En Moto3, l'Espagnol Albert Arenas (KTM) a hérité de la première place après une fin de course folle. C'est l'Italien Fabio Di Giannantonio (Honda) qui a franchi la ligne en premier, mais il a écopé de trois secondes de pénalité pour avoir coupé un virage. Il rétrograde donc au quatrième rang, derrière le coéquipier italien d'Arenas, Andrea Migno, et l'Espagnol Marcos Ramirez (KTM).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS