Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tidjane Thiam, patron de Credit Suisse, table sur un retour aux bénéfices cette année (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

Credit Suisse devrait bel et bien retrouver les chiffres noirs en 2018. Un retour aux bénéfices est prévu dès que la banque aura achevé, d'ici à la fin de l'année, son processus de restructuration, a assuré son patron, Tidjane Thiam, dans une interview à CNBC.

"Nous avons épuré un nombre important d'opérations de négoces indésirables que nous n'aurions pas dû effectuer", a dit lundi Tidjane Thiam sur la chaîne américaine. Il a ajouté que "nettoyer le passé provoquait des pertes".

Le patron de la banque aux deux voiles a néanmoins assuré que le groupe opérait de manière "très profitable", après avoir réalisé 75% de ses objectifs de réduction de coûts à fin 2017. "Nous allons terminer le processus de restructuration à la fin de cette année. Après cela, la société sera très profitable", a-t-il affirmé.

Le numéro deux bancaire helvétique avait indiqué en février avoir ramené ses coûts à 17,7 milliards de francs en décembre 2017, soit des économies de 3,2 milliards depuis 2015.

Le personnel a payé un lourd tribut dans ce processus, le groupe ayant supprimé plus de 10'000 postes au cours des deux dernières années, notamment sur territoire helvétique.

Les efforts d'économie n'ont cependant pas encore été récompensés. La dépréciation de 2,3 milliards de francs pour la réforme fiscale américaine a plombé le quatrième trimestre 2017 et sapé les bonnes copies rendues lors des trois premiers partiels. Sur l'ensemble de l'exercice 2017, Credit Suisse a ainsi essuyé une perte de 983 millions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS