Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Tilapias tués en Thurgovie après la fermeture d'une pisciculture

L'élevage contenait des tilapias (sur la photo) et des barramundis, des poissons originaires d'Afrique et d'Australie (photo symbolique).

KEYSTONE/AP/Martha Irvine

(sda-ats)

Une pisciculture d'intérieur a été fermée et quatre tonnes de poissons exotiques destinés à la consommation humaine saisis à Balterswil (TG) par l'Office vétérinaire cantonal. L'exploitant ne pouvait plus s'en occuper. Une partie des animaux a été tuée.

Le 31 octobre dernier, la police zurichoise a informé les services vétérinaires thurgoviens que le propriétaire de l'élevage, domicilié dans le canton de Zurich, avait dû être placé à des fins d'assistance, ont communiqué mardi les autorités thurgoviennes. Les soins des poissons ne pouvant plus être assurés, il a été décidé de fermer la pisciculture. On ignore quand cette mesure a été prise.

La qualité limitée des tilapias et des barramundis qui constituaient l'élevage ne permettait pas de les transformer en nourriture pour les humains. Une partie des vertébrés aquatiques a été hébergée dans d'autres installations pour poissons, sans que l'on sache combien exactement. Le reste a été abattu et dans la mesure du possible donné à des zoos pour en faire des aliments pour animaux.

Le canton de Thurgovie a été éclaboussé par plusieurs scandales liés à la protection des animaux récemment. Le plus retentissant concerne l'affaire d'Hefenhofen, révélée l'an dernier. Suite à ce cas impliquant environ 300 animaux de rente, les autorités se sont excusées et ont promis des mesures pour améliorer la situation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.