Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les tirs de gibier ont nettement reculé l'an dernier, la faute à l'hiver rigoureux de 2008/2009 qui a affaibli les populations d'animaux sauvages. Les cantons ont donc délivré nettement moins d'autorisation de tir, en particulier en montagne.
En 2009, les nemrods ont abattu 7000 cerfs (9000 en 2008), 38'000 chevreuils (41'000) et 13'000 chamois (14'000). Le nombre de tirs de sangliers a été réduit de moitié, à 4500, a indiqué mardi l'Office fédéral de l'environnement.
La Suisse comptait 14'707 chasseurs de grand gibier l'an dernier et 9920 de petit gibier. En comparaison, il y avait 103 gardes-faune permanents (177 l'année précédente) et 1685 auxiliaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS