Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tito Tettamanti redevient propriétaire de la "Basler Zeitung" ("BaZ"). Le financier tessinois reprend les actions de Rahel Blocher sous l'étiquette de la nouvellement fondée MedienVielfalt Holding. Le conseiller national Filippo Leutenegger (PLR) sera le président de la "BaZ".

Titto Tettamanti a annoncé mercredi aux médias réunis à Zurich qu'il rachète le groupe de presse détenu depuis quelques jours par la fille de Christoph Blocher. Avec l'avocat bâlois Martin Wagner, il avait acheté une première fois Basler Zeitung Medien (BZM) en février 2010 à raison de 75% pour lui et 25% pour M. Wagner, avant de revendre le groupe à Moritz Suter en novembre de la même année.

Une polémique impliquant Christoph Blocher avait marqué ces changements. Le vice-président de l'UDC avait été engagé en 2010 comme expert dans le groupe de presse. Il devait faire des propositions pour aide BMZ à retrouver les chiffres noirs.

Après Suter et Blocher

Ces derniers jours, la révélation d'une close secrète donnant à Rahel Blocher le droit de récupérer les actions de Moritz Suter quand elle le souhaitait a mis le feu aux poudres. L'ancien patron de la compagnie Crossair a annoncé mardi qu'il revendait toutes ses participations dans le groupe à la fille du stratège de l'UDC.

D'autres changements à la tête du journal ont été annoncés mercredi. L'ancien rédacteur en chef de la télévision alémanique SF et ex-patron du groupe Jean Frey, Filippo Leutenegger, présidera le conseil d'administration. Adriana Ospel-Bodmer, épouse de l'ancien patron de l'UBS Marcel Ospel, et l'ex conseiller national Hans Rudolf Gysin (PLR) font aussi partie du conseil d'administration.

Le directeur général du groupe de presse Roland Steffen reste en fonction. Il en va de même du rédacteur en chef Markus Somm, biographe de Christoph Blocher.

ATS