Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Toit panoramique pour ne rien manquer des célèbres gratte-ciel, prises USB et même un neutraliseur d'odeurs: dès l'an prochain, le célèbre taxi jaune new-yorkais sera sérieusement modernisé. Quelque 13'000 taxis circulent à New York et transportent 600'000 personnes chaque jour.

Le "taxi de demain" a été dévoilé mardi à New York en présence du maire Michael Bloomberg et de Carlos Ghosn, président-directeur général de Nissan. Le constructeur automobile japonais a remporté ce contrat l'an dernier.

Ce sera "le taxi le plus sûr de l'histoire de New York", s'est enthousiasmé Michael Bloomberg. Puis il a pris la pose aux côtés de M. Ghosn dans le nouveau véhicule.

Ce gros monospace climatisé offre beaucoup plus de place pour les jambes que la berline classique ou même les 4x4 qui composent aujourd'hui la flotte des taxis de la ville. Il sera montré au grand public lors du salon de l'auto de New York qui ouvre ses portes vendredi.

Remplacement progressif

Le "Nissan NV200", aux portières arrière coulissantes, prévoit également des petites lampes de lecture, une prise électrique et deux prises USB. Les passagers pourront régler la climatisation ou le chauffage à l'arrière, et utiliser un interphone pour parler au chauffeur. Le revêtement des sièges sera anti-microbien.

Même l'avertisseur a été revu pour être moins désagréable, selon la fiche technique. Le jaune de la carrosserie est aussi légèrement plus clair.

A partir de l'automne 2013, ces nouveau taxis, qui coûteront 29'700 dollars à l'achat dans leur version standard (26'800 francs), remplaceront progressivement les anciens taxis. Le contrat de Nissan court sur dix ans.

ATS