Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gymnasitique - Pour sa première participation à une finale des Championnats du monde, Giulia Steingruber s'est classée 16e lors du concours multiple. A Tokyo, le titre a été remporté par l'Américaine Jordyn Wieber.
De la maîtrise, du sang froid et aucune faute grossière: Giulia Steingruber (17 ans) a même été meilleure en finale du concours multiple que lors des qualifications (4 dixièmes de mieux).
Avec un total de 54, 932 points, la jeune Saint-Galloise a pratiquement obtenu le même score qu'aux Européens de Berlin, où elle avait pris la 9e place.
En saut, sa meilleure discipline dont elle disputera la finale samedi, Steingruber a, comme en qualifications commis quelques imprécisions notamment à la réception sur son Chusovitina. Mais un total de 14,866 lui permet tout de même d'espérer décrocher une médaille.
Sur la plus haute marche du podium, le jeune américaine Jordyn Wieber (16 ans) a devancé la Russe Victoria Komova de 0,033 point. Le verdict des juges a par ailleurs été contesté par les sifflets du public. Au terme de sa prestation au sol, Komova avait même salué les spectateurs comme si la victoire avait déjà été acquise. Personne n'a été capable d'expliquer pourquoi la gymnaste russe a obtenu 0,4 point de moins qu'en qualification pour un exercice identique.
La troisième place a été attribuée à la Chinoise Yao Jinnan.

ATS