Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Japon va allouer 2000 milliards de yens (23 milliards de francs) de subventions pour encourager les entreprises touchées par le cours élevé du yen à maintenir leurs activités dans l'archipel. Le but est aussi de soutenir la reprise de la croissance après le séisme du 11 mars.

Dans le cadre de ce plan, approuvé vendredi, 500 millions de yens iront aux compagnies qui construisent des installations de production et de recherches au Japon, 200 millions seront investis dans les technologies qui permettent des économies d'énergie et la même somme ira alimenter les aides au retour à l'emploi pour les chômeurs, précise le gouvernement dans un communiqué.

Ces mesures devraient faire progresser le produit intérieur brut de 0,5%, ajoute-t-il, sans en préciser le calendrier.

ATS