Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'indice Nikkei a perdu 91,21 points (0,49%) à 18'335,63 points.

KEYSTONE/AP/KOJI SASAHARA

(sda-ats)

La Bourse de Tokyo a fini en baisse vendredi. Elle a été plombée par les tensions géopolitiques dans la péninsule coréenne et dans d'autres régions du monde.

L'indice Nikkei a perdu 91,21 points (0,49%) à 18'335,63 points et le Topix, plus large, a cédé 9,24 points (0,63%) à 1459,07 points.

Les investisseurs craignent que la Corée du Nord ne procède à un essai nucléaire ou à une quelconque démonstration de force dès samedi, jour où le régime communiste de Pyongyang célébrera le 105e anniversaire de la naissance de son fondateur, Kim Il-sung, grand-père de l'actuel dirigeant, Kim Jong-un.

Bombe US en Afghanistan

Le fait que l'armée américaine ait annoncé avoir largué jeudi dans l'est de l'Afghanistan une bombe GBU-43, la bombe non nucléaire la plus puissante jamais utilisée dans des combats par Washington, sur des grottes du groupe Etat islamique (EI), n'a pas contribué à rassurer les investisseurs.

Ces derniers tentent de se protéger d'une baisse brutale des cours en achetant des options de vente, dont le cours augmente lorsque celui de l'actif sous-jacent baisse.

L'écart de volatilité entre les options de vente et d'achat sur le Nikkei était jeudi au plus haut depuis juin 2016, à 8,8 points, observe Nichiro Naito (JPMorgan). Il a reflué vendredi, mais il reste élevé, à 7,4 points.

Pour ce qui est de l'actualité micro-économique, la NHK croit savoir qu'Apple envisage de faire équipe avec son fournisseur taïwanais Foxconn en vue d'une offre sur les mémoires de Toshiba.

L'action Toshiba a fini en baisse de 5,43%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS