Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Zurich et ses deux grands clubs de football se sont accordés pour réclamer la tolérance zéro en matière d'engins pyrotechniques au stade du Letzigrund. Il faut arrêter les matches en cas d'allumage de tels objets, réclament-ils de concert auprès de la Swiss Football League (SFL).

Grasshoppers (GC) a déposé une demande en ce sens auprès de la ligue, indique la ville vendredi dans un communiqué. Celle-ci requiert une modification du règlement. Tous les clubs de la SFL en ont reçu copie.

Après les affrontements qui ont interrompu dimanche dernier le match GC-FCZ, l'exécutif de la ville - propriétaire du stade - a exigé lundi des mesures de ce type. Lors du derby, des engins pyrotechniques ont été lancés dans les tribunes entre "fans" des deux camps.

Pour sa part, la Swiss Football League (SFL) doute que de telles mesures puissent être mises en pratique. Elle craint même qu'elles ne faussent la concurrence que se livrent les clubs au niveau sportif. Si le règlement prévoyait de retirer des points dans le classement aux clubs dont les fans lancent des engins pyrotechniques, cela serait la porte ouverte aux manipulations, s'inquiète la SFL dans un communiqué.

Interdiction de se masquer

Des mesures urgentes de sécurité seront en outre prises en vue du prochain match de Super League au stade du Letzigrund, FC Zurich - FC Bâle, le 23 octobre prochain. Pour des raisons tactiques, la ville ne donne pas plus de précisions à ce sujet.

Les deux clubs zurichois vont par ailleurs prononcer davantage d'interdictions de stade. Cette sanction concernera désormais aussi les fans masqués. Il sera désormais interdit de voiler son visage à l'intérieur du stade.

Travaux d'ici à 2012

D'importants travaux de transformation seront en outre entrepris dans le stade durant la pause hivernale. Des grillages sépareront les secteurs des fanclubs. Ils permettront aussi de protéger les joueurs et arbitres sur le terrain. Des tourniquets supplémentaires à taille humaine seront en outre installés à l'entrée du secteur destiné aux visiteurs.

Enfin, le système de vidéo-surveillance sera amélioré dans le stade au printemps prochain. Cette mesure doit permettre de faciliter l'identification de fans fautifs.

ATS