Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une surconsommation de médicaments à l'origine du décès du musicien Tom Petty (archives)

KEYSTONE/EPA/TANNEN MAURY

(sda-ats)

Le décès début octobre du rockeur américain Tom Petty a été provoqué par le "dysfonctionnement de plusieurs organes" provoqué par une overdose accidentelle de sept médicaments, selon le bureau du médecin légiste du comté de Los Angeles. Tom Petty avait 66 ans.

Selon ce bureau qui a émis son avis vendredi soir, la cause de la mort de Tom Petty était le fait d'un "mélange toxique" fait de fentanyl, d'oxycodone, des versions génériques du Restoril, du Xanax et du Celexa, d'acétyle fentanyl et de despropionyl fentanyl.

Tom Petty a été victime d'un arrêt cardiaque le 2 octobre dernier à son domicile de Malibu, dans le sud de la Californie. Il avait été hospitalisé mais n'avait pu être ranimé.

Connu pour ses chansons rock aux accents de folk, il a mené une carrière comme leader des Heartbreakers et membre du "supergroupe" Traveling Wilburys avec Bob Dylan, Roy Orbison, George Harrison et Jeff Lynne.

Né en Floride le 20 octobre 1950, Tom Petty a connu le succès avec des hits comme "Free Fallin", "Don't Come Around Here No More" et "American Girl". Le Rock and Roll Hall of Fame avait reconnu en 2002 les Heartbreakers comme "la quintessence des individualistes américains", la voix des Américains ordinaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS