Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bernard Tomic et Daniil Medvedev ont écopé d'amendes pour leur comportement "anti-sportif" à Wimbledon, a annoncé jeudi la Fédération internationale (ITF).

L'Australien s'est dit blasé du tennis, alors que le Russe a jeté de l'argent à un arbitre. Tomic devra verser 13'000 euros après avoir expliqué qu'il s'était ennuyé et avait feint une blessure lors du match perdu mardi au premier tour en trois sets contre l'Allemand Mischa Zverev. Medvedev a lui écopé d'une amende de 12'700 euros pour avoir exprimé sa colère après sa défaite en cinq sets au deuxième tour mercredi face au Belge Ruben Bemelmans.

"Je m'en fous d'atteindre les huitièmes de finale de l'US Open ou de perdre au premier tour. Je vais jouer encore dix ans et je sais qu'après ma carrière, je n'aurai plus jamais à travailler", a par ailleurs affirmé Bernard Tonic (ATP 59), qui a empoché près de 40'000 euros de gains pour avoir joué un match à Londres.

Daniil Medvedev a quant à lui jeté des pièces de monnaie en direction de l'arbitre de chaise Mariana Alves. L'espoir russe de 21 ans a présenté ses excuses en conférence de presse en expliquant qu'il n'avait pas voulu insinuer que l'arbitre était partiale ou corrompue. "Ce serait vraiment stupide. C'était stupide mais cela ne voulait pas dire ça", s'est défendu le 49e mondial qui a empoché près de 65'000 euros pour sa qualification au deuxième tour.

ATS