Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Amérique frustre une nouvelle fois la Jamaïque en finale du 100 m! Au lendemain de la victoire de Justin Gatlin (USA), sa compatriote Tori Bowie s'est emparée du titre féminin.

Bowie, 26 ans, s'est imposée en 10''85 au prix d'un formidable cassé sur la ligne. Jusqu'au bout, l'Ivoirienne Marie-Josée Ta'lou a semblé pouvoir écrire l'histoire pour son pays. Mais la sprinteuse de poche s'est fait coiffer sur la ligne par Bowie, auteure d'un final rageur qui n'est pas sans rappeler celui de Gatlin, la veille.

Ta'lou finit 2e, à un petit centième. Elle-même, ainsi que la grande majorité du public, a paru croire d'abord avoir gagné, et n'a pu retenir ses larmes après le verdict. Bowie s'est tellement jetée sur la ligne qu'elle a chuté quelques mètres plus loin. Bowie avait obtenu l'argent olympique l'été dernier à Rio.

La Néerlandaise Dafne Schippers repart avec le bronze (10''96). La déception est terrible pour les Jamaïcaines. La championne olympique, Elaine Thompson, échoue au 5e rang (10''98), en l'absence de la tenante du titre, sa compatriote Shelly-Ann Fraser-Pryce, qui attend un premier enfant.

Seulement en bronze la veille après le 100 m masculin (Usain Bolt), la Jamaïque a subi une nouvelle défaite douloureuse.

ATS