Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En raison de la fin du taux plancher, Tornos essuie une perte de 2,5 millions de francs au 1er semestre, contre un bénéfice de 2,2 millions à la même période de 2014. Le chiffre d'affaires du fabricant de machines-outils prévôtois a chuté de 8,5%, à 85,6 millions.

Après la décision de la Banque nationale suisse (BNS), "en 24 heures, un nouveau cadre macroéconomique s'est mis en place: les produits ont vu leurs prix grimper de plus de 12% par rapport à la concurrence internationale", explique Tornos mardi dans un communiqué.

Le groupe évalue à 1,2 million les pertes de change sur le résultat net, imputables à l'abandon du cours plancher de 1,20 franc pour un euro.

Le résultat d'exploitation est de -0,9 million, contre 2,2 millions un an plus tôt. Les mesures de réduction des coûts entamées après l'annonce de la BNS, notamment un allongement du temps de travail hebdomadaire en Suisse de 40 à 43 heures, ont eu un effet positif de 0,9 million sur ce résultat, estime Tornos.

Pour la suite de l'exercice, malgré un environnement difficile, l'entreprise pense pouvoir compenser au dernier trimestre la baisse de l'activité habituelle pendant les mois d'été. Mais ne table pas pour autant sur une croissance du résultat par rapport à l'an dernier.

ATS