Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

En 2010, elles étaient encore 43% à se consacrer principalement à leur foyer contre 35% l'année passée, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS) (archives).

KEYSTONE/CHRISTOF SCHUERPF

(sda-ats)

Le modèle de la femme au foyer est en passe d'être dépassé en Suisse. Entre 2010 et 2016, le nombre de femmes à s'occuper principalement de leur famille a, à nouveau, fortement chuté.

En 2010, elles étaient encore 43% à se consacrer principalement à leur foyer contre 35% l'année passée, a indiqué mardi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Et au cours des 20 dernières années, leur nombre a presque diminué de moitié.

Si la proportion de femmes en formation et de retraitées est restée stable, le nombre de femmes actives ou à la recherche d'un emploi a augmenté. Elles sont ainsi passées de 75% à 80%, en l'espace de six ans.

Pour les individus de sexe masculin, ce taux se fixe à 88%. La part des hommes au foyer s'élève elle à 3%. Tendanciellement, ce pourcentage est en léger repli.

Temps partiel privilégié

Le temps partiel reste élevé chez les femmes. Quatre sur dix d'entre elles travaillent à 100%, contre plus de huit sur dix pour les hommes même si d'après l'OFS la proportion d'individus de sexe masculin n'oeuvrant pas à plein temps a légèrement augmenté ces dernières années.

Les femmes sont également moins nombreuses que les hommes à exercer une fonction dirigeante. Elles sont ainsi 35,8% à occuper un poste de direction ou à responsabilités.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS