Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gypaète mâle Helios est resté stérile jusqu'à présent.

Photo Zoo de la Garenne

(sda-ats)

Le couple de gypaètes barbus du Zoo de La Garenne, à Le Vaud (VD), va être séparé. La direction tire les conclusions de deux saisons de reproduction infructueuses et recherche un nouveau compagnon pour la femelle Althia.

Le personnel du parc avait les yeux d'Argus pour les deux oeufs pondus à mi-janvier par Althia. Hélas, la femelle gypaète a mis fin à la couvée jeudi 15 mars et a fini par manger ses oeufs qui n'étaient pas fécondés, a annoncé la direction de La Garenne dans un communiqué.

Ce nouvel échec du couple, après celui de la saison 2016-2017, pousse les responsables à se séparer du mâle Helios et à rechercher un autre compagnon pour Althia. Les observations du personnel sont en effet accablantes pour le mâle de 22 ans: depuis deux ans, il ne parvient pas à s'accoupler avec Althia.

La fécondité et le charme de cette dernière, âgée de 28 ans, ne sont pas remis en question. Depuis son arrivée à La Garenne en 1995, elle a eu 13 poussins avec un autre mâle, Athos, décédé en 2015 à 47 ans. Ce dernier avait bien enrichi le carnet rose du parc en lui donnant 23 poussins de deux mères différentes.

Au-delà de l'anecdote, la reproduction des gypaètes barbus en captivité est très importante en vue de leur réintroduction en Europe. La Fondation pour la conservation des vautours va donc transférer rapidement un nouveau mâle à La Garenne afin de ne pas manquer la prochaine saison de reproduction, indique la direction.

Le gypaète barbu a disparu des Alpes au début du 20e siècle. Les oiseaux de La Garenne sont destinés au programme de réintroduction dans les Alpes et les Pyrénées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS