Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de personnes dépendantes de l'aide sociale a encore progressé en 2011. L'Office fédéral de la statistique (OFS) dénombre en tout 236'133 bénéficiaires, soit 5'100 de plus qu'en 2010.

Le nombre de personnes touchant l'aide sociale a ainsi augmenté de 2,2% par rapport à l'année précédente, a indiqué vendredi l'OFS dans un communiqué. En raison de la croissance simultanée de la population, le taux d'aide sociale reste toutefois à 3% pour la troisième année consécutive.

Le taux diverge toujours fortement selon les régions. A l'ouest du pays, il atteint au moins 3,5% contre moins de 2% en Suisse centrale et à l'est. Seuls 8,3% des bénéficiaires de l'aide sociale vivent en Suisse orientale, où la densité de population est très faible.

Grosses différences

Le canton de Zurich se situe à nouveau au-dessus de la moyenne suisse, même s'il compte moins de personnes à l'aide sociale que Berne, Soleure et la Suisse romande par rapport au nombre d'habitants.

Le canton de Neuchâtel possède le taux d'aide sociale le plus élevé (6,7%), suivi par Bâle-Ville (5,9%) et Vaud (4,9%). A l'autre bout de cette statistique se situent Appenzell Rhodes-Intérieures et Nidwald, avec chacun 0,9% de bénéficiaires. Fribourg (2,4%), le Jura (2,2%) et le Valais (1,4%) sont en dessous de la moyenne nationale, contrairement à Berne (4,2%) et Genève (4%).

L'OFS rappelle qu'il existe de grandes différences entre les cantons pour ce qui est des prestations en amont de l'aide sociale, comme les avances sur pensions alimentaires, les allocations familiales, les aides au logement ou les aides cantonales aux chômeurs. Ceci a une incidence sur le nombre de personnes devant recourir à l'aide sociale.

Dossiers pour une personne en augmentation

Le nombre moyen de bénéficiaires par dossier continue de diminuer, note l'office. En d'autres termes, la part des dossiers pour une seule personne augmente. Elle s'est élevée en 2011 à 64,2%, contre 60% en 2008.

Ces dossiers concernent, pour un cinquième, des personnes qui ont entre 18 et 25 ans. Ces jeunes adultes se situent dans une phase de transition entre la formation, la profession et la famille et doivent financièrement subvenir à leurs besoins, écrit l'OFS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS