Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Espagne pourrait être le quatrième pays de l'Union européenne (UE) à bénéficier bientôt d'un sauvetage financier. Le pays de la péninsule ibérique a montré ces derniers jours son visage le plus fragile, alors que la pression des marchés n'est pas près de se relâcher.

Manifestations contre l'austérité, déficit plus élevé que prévu malgré un budget de rigueur, annonce d'élections anticipées dans une Catalogne mue par une poussée indépendantiste: en Espagne, la semaine a été agitée. Et plane toujours sur le pays la menace d'être placé en catégorie spéculative par l'agence de notation Moody's, dont la décision est imminente.

Un nouveau test l'attend jeudi quand elle tentera de vendre des obligations à deux, trois et cinq ans. Cette même journée, la Banque centrale européenne (BCE), institution-clé pour résoudre la question espagnole, tiendra sa réunion mensuelle en Slovénie.

Budget et banques

Madrid a dévoilé cette semaine un budget d'austérité visant à récupérer 39 milliards d'euros (47,15 milliards de francs) et un plan de 43 réformes négocié avec Bruxelles. Soit l'art de remplir, avant l'heure, les conditions d'un éventuel sauvetage.

Vendredi, le pays a franchi une étape supplémentaire en révélant que ses banques ne demanderaient finalement qu'environ 40 milliards d'euros à la zone euro, loin des 100 milliards promis en juin. Une annonce que l'Eurogroupe et le Fonds monétaire international (FMI) ont salué.

Sauvetage acquis pour les analystes

La prochaine étape est "le sauvetage (de l'Espagne), qui paraît désormais inévitable", note Craig Erlam, analyste chez Alpari. "Ce qui importe au marché, c'est quand elle demandera le sauvetage", renchérit Montserrat Formoso Fraga, de Tressis.

Le budget et les réformes présentées sont vus par les investisseurs comme "un pas de plus vers le sauvetage qui, selon eux, réglera les problèmes de l'Espagne et de la zone euro", souligne aussi une note de Moneycorp. D'autant que les derniers chiffres publiés continuent de jeter le trouble sur la situation espagnole.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS