Toute l'actu en bref

Stan Wawrinka disputera pour la septième fois les huitièmes de finale des Internationaux de France. Titré en 2015 à Paris, le Vaudois dégage toujours une grande impression.

Sur le court Suzanne Lenglen, Stan Wawrinka s'est imposé 7-6 (7/2) 6-0 6-2 devant Fabio Fognini (ATP 29). Comme la lecture du score l'indique, il n'y a eu match que dans le premier set. Une première manche presque "volée" par Stan Wawrinka dans la mesure où il a dû écarter quatre balles de set sur le service de Fabio Fognini avant le jeu décisif.

La suite s'est apparentée une agréable promenade pour Stan Wawrinka face à un adversaire à la concentration et au physique trop défaillants pour mériter un autre sort. "Fabio Fognini a vraiment livré un très gros premier set. Il jouait très bien, souligne Stan Wawrinka. J'ai été un peu hésitant dans mon plan de jeu. Après, ce fut bien meilleur."

Ce septième succès de rang - il avait gagné quatre matches et le titre au Geneva Open avant de gagner Paris - ne peut que renforcer la confiance du dernier vainqueur francophone d'un tournoi du Grand Chelem depuis bientôt 34 ans. En parlant de francophonie, le huitième de finale de lundi revêtira une saveur spéciale pour Stan Wawrinka. C'est, en effet, l'ultime joueur français encore en lice dans le simple messieurs qu'il défiera, Gaël Monfils ou Richard Gasquet. La perspective de ce derby ne pourra que décupler la motivation du no 3 mondial.

Samedi, les deux Tricolores ont été stoppés par la pluie. Monfils mène 6-5 mais cela sera à Gasquet de servir dimanche à la reprise.

ATS

 Toute l'actu en bref