Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Le champion du monde en titre, le Britannique Mark Cavendish (Sky), a remporté au sprint à Fano la 5e étape du Tour d'Italie. Il signe son deuxième succès depuis le départ de la compétition.
Le Lituanien Ramunas Navardauskas (Garmin) conserve le maillot rose de leader après les 209 kilomètres d'une étape disputée sous un soleil généreux.
Trois jours après une chute spectaculaire dans le sprint de Horsens (Danemark), qui lui a laissé un hématome au côté gauche, Cavendish a signé son sixième succès de la saison. Le Britannique a devancé l'Australien Matt Goss, l'Italien Daniele Bennati et le Sud-Africain Robert Hunter.
Agé de 26 ans, le coureur de l'île de Man s'est imposé pour la 9e fois dans le Giro, auquel il participe pour la quatrième fois. Il compte désormais 32 étapes de grands tours (Giro, Tour, Vuelta) à son palmarès.
Dans cette étape de plaine, sur les bords de l'Adriatique (est), une échappée de quatre coureurs (Kaisen, Bulgac, De Marchi, De Negri) s'est formée dès le départ pour compter jusqu'à 6 minutes d'avance (km 70). L'Italien Alessandro De Marchi, dernier rescapé de ce groupe, a insisté jusqu'à 20 kilomètres de l'arrivée.
Le peloton a perdu plusieurs sprinteurs (Bos, Farrar, Guardini, Hushovd, J. J. Haedo) dans les 30 derniers kilomètres, après une accélération soutenue de l'équipe de l'Italien Ivan Basso (Liquigas) relayée par celle du Tchèque Roman Kreuziger (Astana).
Navardauskas, maillot rose depuis le succès de son équipe mercredi dans le contre-la-montre de Vérone, a franchi la ligne au sein du peloton.
Vendredi, le Giro aborde un terrain plus vallonné, entre Urbino et Porto Sant'Elpidio dans la 6e étape longue de 210 kilomètres. Avec quatre difficultés répertoriées, la dernière à 33,5 km de l'arrivée.

ATS