Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Britannique Simon Yates (Mitchelton) a vacillé dans le final de la 18e étape du Giro. Il a cependant préservé son maillot rose de leader, jeudi à Prato Nevoso.

Yates a concédé une trentaine de secondes à ses rivaux directs dans cette étape gagnée par l'Allemand Maximilian Schachmann (Quick-Step).

A trois jours de l'arrivée à Rome, le Britannique ne compte plus que 28 secondes d'avance sur le Néerlandais Tom Dumoulin et 2'43 sur l'Italien Domenico Pozzovivo. Suite à une accélération du Britannique Chris Froome dans les deux derniers kilomètres de la montée, Dumoulin et Pozzovivo ont distancé Yates, visiblement à la peine.

Dumoulin et Pozzovivo ont terminé dans le même temps que Froome, le quadruple vainqueur du Tour de France qui s'est lui aussi rapproché au classement (mais à 3'22 de Yates).

Dans le dernier kilomètre, Schachmann s'est débarrassé de ses derniers compagnons d'échappée, l'Espagnol Ruben Plaza et l'Italien Mattia Cattaneo, qui ont franchi la ligne dans cet ordre. Le jeune Allemand (24 ans) a signé la deuxième victoire de sa carrière, après une étape du Tour de Catalogne, et le cinquième succès d'étape de son équipe dans le Giro.

Deux étapes de montagne restent à courir, la plus dure s'annonçant vendredi bien plus ardue que celle de Prato Nevoso.

Cette étape, longue de 184 kilomètres, passe par le colle delle Fenestre, dont les 7800 derniers mètres ne sont pas goudronnés. L'ascension, très longue (18,5 km), grimpe jusqu'à 2178 mètres, le point le plus haut de ce Giro. Le final, très raide (7,2 km à 9,1 %), mène à Jafferau, au-dessus de Bardonecchia, près de la frontière française.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS