Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Polonais Rafal Majka (Tinkoff) a gagné la 11e étape du Tour de France entre Pau et Cauterets (188 km). Le maillot jaune reste sur les épaules du Britannique Chris Froome (Sky).

Majka, qui faisait partie d'un groupe d'échappés en compagnie notamment du Suisse Steve Morabito, a lâché ses collègues dans le Tourmalet, dont le sommet se situait à 40 km du but. Le Polonais de 25 ans a rapidement creusé l'écart et il a maîtrisé sans problème la dernière montée vers Cauterets, où il a fêté son troisième succès d'étape sur la Grande Boucle après les deux conquis en 2014, année durant laquelle il avait obtenu le maillot à pois de meilleur grimpeur.

Derrière le vainqueur du jour, l'Irlandais Dan Martin a pris la 2e place à une minute. La troisième place est revenue au néophyte allemand Emanuel Buchmann, sacré champion de son pays en juin. Le peloton maillot jaune, avec le Suisse Mathias Frank, est arrivé à plus de cinq minutes.

Il n'y a pas eu de changement en tête du classement général, où Froome reste un solide leader avec 2'52 d'avance sur l'Américain Tejay Van Garderen et 3'09 sur le grimpeur colombien Nairo Quintana. Le champion d'Italie Vincenzo Nibali, en difficulté dans la dernière côte, a par contre lâché encore un peu de temps. Nibali est très loin de la forme qui lui avait permis de gagner le Tour il y a un an.

Plusieurs coureurs ont renoncé durant cette étape surchauffée. Notamment le champion du monde 2013, le Portugais Rui Costa, l'Estonien Rein Taaramae, le Luxembourgeois Ben Gastauer et un coéquipier de Majka, l'Italien Daniele Bennati.

ATS