Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Michael Matthews (Orica) s'est imposé dans la 10e étape du Tour de France à Revel. L'Australien a précédé Peter Sagan et Edvald Boasson Hagen dans un sprint à six.

Arrivé au sein du peloton à plus de neuf minutes, Chris Froome (Sky) reste leader d'un classement général qui n'a pas subi de modification.

Au lendemain de la première journée de repos, cette étape de 197 km entre Escaldes-Engordany et Revel a été marquée par la longue échappée d'un groupe de quinze coureurs parti dans l'ascension du Port d'Envalira, toit du tour avec un sommet à 2408 m. Le groupe a explosé à une vingtaine de km du but suite à une accélération de Sagan.

Six hommes se sont disputé la victoire. Matthews (25 ans) s'est montré le meilleur dans l'emballage final, et il a fêté son premier succès sur la Grande Boucle. Cette saison, il avait déjà notamment gagné le prologue et la 2e étape de Paris - Nice. Son succès à Revel lui a permis de prendre une petite revanche sur Sagan, derrière lequel il avait terminé 2e lors du championnat du monde l'an passé.

Sagan se consolera en endossant le maillot vert du classement par points. Le champion du monde a perdu des forces dans le final en devant répondre aux attaques des coureurs d'Orica, en surnombre dans l'échappée.

Mercredi, la 11e étape mènera le peloton de Carcassone à Montpellier, sur 162,5 km. Les sprinters devraient pouvoir s'illustrer sur un parcours sans difficulté majeure, à la veille du rendez-vous très attendu sur les pentes du Mont Ventoux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS