Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Joaquim Rodriguez a doublé la mise au Tour de France. Vainqueur de la 3e étape au mur de Huy, l'Espagnol a remis ça sur la 12e, dont l'arrivée était jugée au sommet du redoutable Plateau-de-Beille.

Sous une pluie battante, "Purito" est parti seul vers la victoire à 8 km du sommet, après avoir repris et lâché le champion du monde polonais Michal Kwiatkowski. Le grimpeur-puncheur de la Katusha a tenu bon jusqu'au bout, franchissant la ligne avec 1'10 d'avance sur le Danois Jakob Fuglsang.

Dans le groupe maillot jaune, arrivé à plus de six minutes, Chris Froome n'a pas vraiment été inquiété lors de cette troisième et dernière étape pyrénéenne. Le Britannique a certes vu ses rivaux accélérer dans les six derniers kilomètres. Mais ni Alberto Contador, ni Vincenzo Nibali, ni Alejandro Valverde, ni Nairo Quintana ne sont parvenus à distancer le leader de la Sky, toujours aussi bien protégé par ses coéquipiers Geraint Thomas et Richie Porte.

ATS