Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chris Froome (Sky) s'est livré à une impressionnante démonstration lors de la 10e étape du Tour de France. Le Britannique s'est imposé en solitaire et a renforcé son maillot jaune.

Froome a lancé une attaque décisive à 6 km de l'arrivée à La Pierre-Saint-Martin. Personne n'a réussi à prendre sa roue. Âgé de 30 ans, le "Kenyan blanc" a gagné sa quatrième étape du Tour, après La Planche des Belles Filles en 2012, Ax-3 Domaines et le Mont Ventoux en 2013.

Le vainqueur de la Grande Boucle 2013 a gagné avec 59'' d'avance sur son céoéquipier australien Richie Porte et 1'04 sur Quintana, le seul des favoris à avoir un peu limité les dégâts.

Alberto Contador a cédé un peu moins de trois minutes, alors que le vainqueur sortant Vincenzo Nibali a perdu près de quatre minutes et demie. Au général, l'Espagnol accuse désormais 4'04 de retard sur le maillot jaune, l'Italien étant pour sa part relégué à 6'57. Froome possède 2'52 d'avance sur l'Américain Tejay van Garderen et 3'09 sur Quintana.

Côté suisse, Mathias Frank s'est bien comporté avec le 23e rang de l'étape à 4'44 du grand vainqueur. Le leader de l'équipe IAM occupe la 15e place du général à 9'26.

Mercredi, la 11e étape mènera le peloton de Pau à Cauterets sur 188 km. Avant la montée finale, les coureurs devront escalader les cols d'Aspin et du Tourmalet.

ATS