Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Jonathan Hivert a raflé en costaud la 2e étape du Tour de Romandie, courue entre Montbéliard (Fr) et Moutier sur 149,1 km.
Le Français de 27 ans s'est imposé à l'issue d'un sprint en montée dans la cité prévôtoise. Un final "casse-pattes" qui a permis au coureur de Saur-Sojasun de triompher devant le Portugais Rui Costa et l'Espagnol Luis Leon Sanchez.
Hivert, dont la principale victoire était jusqu'ici un succès sur la Klasica Primavera en 2011, a offert un bouquet mérité à sa formation Saur-Sojasun. L'équipe continentale pro, au bénéfice d'une wild-card sur le Tour de Romandie, s'est montrée très active durant ces deux premiers jours de course.
Au classement général, Bradley Wiggins a conservé la tête devant son coéquipier Michael Rogers. Le Britannique a été parfaitement entouré par sa formation Sky, qui a contrôlé toute l'étape et notamment la montée de la Caquerelle, la principale difficulté de la journée (2e catégorie).
Avant le finish spectaculaire de Moutier, l'étape a été animée par le Canadien Christian Meier et le Danois Lars Bak. Echappés dès les premiers kilomètres, les deux hommes ont tenu jusqu'à la montée de la Caquerelle. Ils ont ensuite été relayés en tête par un autre duo, Fabrice Jeandesboz et Peter Stetina. Le Français, lui aussi membre de Saur-Sojasun, et l'Américain ont été rejoints par le peloton à 4 km de l'arrivée.
Vendredi, la troisième étape reliera La Neuveville à Charmey sur 157,6 km. Le parcours comprend une petite difficulté, la montée du Châtelard (2e catégorie) à environ 50 km de l'arrivée. Comme à Moutier, le final sera difficile, les trois ultimes kilomètres étant en montée.
Double vainqueur du Tour de Romandie (2006 et 2011), l'Australien Cadel Evans aura droit à une séquence "souvenirs" puisque le peloton traversera Lugnorre, où il a résidé entre 1998 et 2004.

ATS