Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Meilleur sprinter sur le Tour de Romandie 2016, Marcel Kittel a tenu son rang à Moudon. L'Allemand a réglé le peloton dans la cité broyarde, où l'Espagnol Ion Izagirre a conservé son maillot jaune.

Le coureur de l'équipe Etixx s'est imposé devant l'Italien Niccolo Bonifazio et Michael Albasini. Un Thurgovien en quête d'un sixième succès sur le Tour de Romandie et qui a tenté de surprendre Marcel Kittel en attaquant à 300 m de l'arrivée, mais sans succès.

Il faut dire que l'Allemand est en train de revenir à son meilleur niveau. Roi du sprint en 2013 et 2014, avec notamment huit victoires d'étape sur le Tour de France, le colosse a vécu une année 2015 très difficile, durant laquelle il a été longtemps affecté par un virus. Revenu en forme dès le début 2016, il a conquis à Moudon son sixième succès de la saison, mais son premier sur le front du World Tour.

Cette 1re étape du Tour de Romandie a été tronquée en raison de la météo hivernale, réduite de 169 à 100,5 km. Le départ a en effet été déplacé de La Chaux-de-Fonds à Mathod, histoire d'éviter le Col des Etroits, dont la descente aurait pu s'avérer dangereuse avec la neige et le verglas.

La première partie de cette courte étape a été animée par le Belge Sander Armée, échappé dès le 2e km. Partis en "chasse-patate", le Zurichois Nico Brüngger et le Néerlandais Marco Minnaard ont tenté, en vain, de le rejoindre. Le coureur de Lotto-Soudal a compté plus de quatre minutes d'avance sur le peloton, avant de se faire rattraper à 13 km du but.

Malgré un terrain propice aux attaques, aucun autre coureur n'a tenté de s'échapper lors d'une étape au scénario décevant. La faute sans doute au froid, qui semble avoir incité les coureurs à rester "au chaud" dans le peloton.

Jeudi au cours d'une 2e étape longue de 173,9 km, et qui devrait être épargnée par la météo, le Tour de Romandie va quitter Moudon pour rejoindre Morgins, où sera jugée la première des deux arrivées en côte de cette édition 2016. A partir de Monthey, les coureurs devront effectuer deux ascensions - classées en 2e puis en 1re catégorie - afin de rejoindre la station valaisanne. De quoi promettre un final à suspense, et effectuer un premier tri pour le classement général.

ATS