Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ski nordique - Dario Cologna est bien parti pour remporter la 6e édition du Tour de Ski.
Le Grison a magnifiquement résisté à ses poursuivants lors de la 7e étape sur 32 km en skating avec arrivée à Dobbiaco (It) et il abordera les deux derniers tronçons du week-end avec 1'20 d'avance sur Petter Northug au général.
Cologna n'avait pas la tâche facile. En tête du général, il a dû s'élancer en premier jeudi pour ce long raid entre Fiames et Cortina, 13'' avant Petter Northug et un peu plus de 2 minutes avant les autres. Northug a rapidement opéré la jonction, après moins de 2 km, mais Cologna a créé la surprise en lâchant le Norvégien, en difficulté, deux kilomètres plus loin. Dès lors, il a mené toute la course en solitaire, de manière magistrale.
Derrière, Northug a d'abord fait équipe avec Alexander Legkov puis avec le groupe de chasse revenu de loin comprenant Marcus Hellner (Su), Devon Kershaw (Can) et Maurice Manificat (Fr). Ces cinq hommes se sont relayés sur une quinzaine de kilomètres pour orchestrer la poursuite derrière Cologna, notamment dans les longues portions descendantes où le fait d'être en groupe constituait un grand avantage. Seul devant, Cologna a superbement tenu le coup, comme il l'avait fait l'an dernier dans des circonstances comparables. Il a coupé la ligne avec 1'15 d'avance sur Northug et 1'16 sur Legkov et Kershaw.
Mathématiquement, le skieur établi à Davos n'a de loin pas gagné ce Tour. Une minute et demie de bonifications seront en jeu samedi dans le 20 km en classique (départs individuels) avant encore la très dure montée finale de dimanche sur les 9 km à l'Alpe Cermis. Mais Cologna a démontré jeudi qu'il était l'homme fort de ce Tour. S'il poursuit sur sa lancée, sans craquer, le métronome grison ne sera plus être rejoint.

ATS