Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'incendie de la tour Grenfell à Londres avait fait 71 morts en juin 2017 (archives).

KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN

(sda-ats)

Les autorités britanniques vont prendre en charge les coûts de remplacement des revêtements du type de celui incriminé dans l'incendie de la tour Grenfell à Londres, a annoncé mercredi la Première ministre Theresa May. Le drame avait fait 71 morts en juin 2017.

Le revêtement posé sur la tour était composé de plaques de composite d'aluminium et polyéthylène (plastique). Il avait été mis en cause dans la virulence de l'incendie qui avait ravagé l'immeuble dans la nuit du 13 au 14 juin 2017.

Municipalités locales et associations de logement "doivent enlever rapidement les revêtements dangereux mais le paiement de ces travaux ne doit pas saper leur capacité à effectuer d'importants travaux d'entretien et de réparation", a déclaré Mme May. Elle a annoncé la prise en charge de ces opérations, estimées à 400 millions de livres (539 millions d'euros).

"Alors que nous approchons de l'anniversaire de l'effroyable tragédie que fut l'incendie de la tour Grenfell, nous pensons aux victimes, aux survivants et à tous ceux qui ont été touchés", a ajouté la dirigeante conservatrice, lors de la traditionnelle séance hebdomadaire de questions devant les députés.

Un porte-parole de Downing Street a précisé que les 400 millions de livres permettront de couvrir le retrait et le remplacement des revêtements dans 158 immeubles de logements sociaux. "Les travaux ont déjà commencé pour 104 d'entre eux", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS