Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'hôtellerie suisse a accusé en janvier une baisse des nuitées de 4,4% par rapport à la même période de l'an passé à 2,8 millions. Comme pour les mois précédents, le recul découle de la désaffection des hôtes étrangers.

Les touristes étrangers affichent 1,5 million de nuitées, soit une baisse de 8,4%, a indiqué mercredi l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les visiteurs européens accusent même une baisse de 14% par rapport à janvier 2011. Avec -21%, soit 106'000 nuitées, l'Allemagne montre le plus grand recul absolu de tous les pays européens. Les touristes asiatiques ont en revanche été beaucoup plus nombreux (+41%).

Recul dans les montagnes

Les hôtes indigènes ont pour leur part généré 1,3 million de nuitées, soit une augmentation de 0,5%. Les régions de montagne, à savoir les Grisons, le Valais et l'Oberland bernois, ont subi les reculs les plus importants en janvier.

En Suisse romande, la région Jura - Trois Lacs a par contre bien tiré son épingle du jeu (+7%/+2700), tout comme la région Fribourg (+10%/+2400), qui contraste fortement avec sa voisine, la région Berne (-11,4%/-10'700). Dans la région lémanique, le recul a été limité (-1%/-1880), alors que la citadine Genève affiche une progression (+2,8%/+5400)

ATS