Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les touristes japonais se font plus rares en Suisse: en dix ans, le nombre de nuitées qu'ils passent sur sol helvétique a chuté de moitié. Suisse Tourisme met donc l'accent sur de nouveaux marchés tels que le Brésil et la Pologne.
Alors qu'il caracolait à un million en 2001, le nombre de nuitées de voyageurs nippons a dégringolé à probablement quelque 520'000 en 2010, a dit Jürg Schmid, directeur de l'organisation, dans le "Tages-Anzeiger" et "Der Bund".
Selon l'organisme de promotion du tourisme en Suisse, les autres pays ressentent également ce phénomène. "Les Japonais voyagent avant tout en Chine, depuis que cet Etat s'est ouvert", relève Jürg Schmid.
Suisse Tourisme se tourne donc vers d'autres cibles, parmi lesquelles le Brésil. "La demande y est encore petite mais croît fortement", explique M. Schmid. L'organisation aimerait y installer une représentation ces prochaines années, ainsi qu'en Pologne où la Suisse dispose d'une très bonne image, selon son directeur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS