Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Birmanie est victime de la montée du bouddhisme radical (archives).

KEYSTONE/AP/Khin Maung Win

(sda-ats)

Un touriste espagnol va être expulsé de Birmanie pour avoir arboré un tatouage de Bouddha à la jambe, a annoncé la police birmane lundi. Le pays asiatique est confronté à une montée du bouddhisme radical.

L'homme a été arrêté à Bagan, une ville ancienne du centre du pays, prisée pour ses temples. "Des moines de Bagan ont vu un tatouage de Bouddha sur sa jambe droite, car il était en short. Ils nous ont informés, car cela n'est pas convenable" a déclaré un policier requérant l'anonymat.

L'homme a immédiatement été renvoyé à Rangoon, la capitale, a-t-il ajouté. Un représentant de la police à l'aéroport de Rangoon a confirmé que l'homme avait été placé en détention et précisé qu'il serait expulsé vers Bangkok lundi soir.

"Nous allons le renvoyer, car il a violé les règles qui s'appliquent aux touristes ici".

Jambe pas sacrée

En Birmanie, le corps est considéré comme de moins en moins sacré de la tête vers les pieds. Les tatouages du Bouddha sur la jambe peuvent ainsi choquer certains croyants.

Après des années sous la coupe de la junte militaire, la Birmanie, à majorité bouddhiste, s'est récemment ouverte aux investisseurs étrangers et aux touristes avec l'arrivée au pouvoir du premier gouvernement civil.

Ces changements se sont accompagnés d'une montée du bouddhisme radical. Le pays a connu en 2012 des violences qui ont fait 200 morts, notamment dans l'ouest, où vit une importante communauté musulmane - principalement des Rohingyas.

En 2015, un gérant de bar néo-zélandais a fait dix mois de prison pour "insulte à la religion" après avoir utilisé l'image du Bouddha pour faire la publicité d'une soirée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS