Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les clients de l'Hôtel Bellevue des Alpes sont astreints à un séjour de fin d'année prolongé sur le col de la petite Scheidegg, dans l'Oberland bernois.

Hôtel Bellevue des Alpes

(sda-ats)

La tempête Burglind continue de semer le chaos dans le canton de Berne. De nombreux touristes sont astreints à un séjour de fin d'année prolongé sur le col de la petite Scheidegg, dans l'Oberland bernois.

Les plus pressés par le temps ne pourront sortir de l'hôtel qu'en enpruntant un chasse-neige qui les amènera jusqu'en plaine, a précisé à l'ats Andreas von Almen, patron de l'Hôtel Bellevue des Alpes. Les clients de l'établissement attendent toutefois sagement le retour à la normale et l'ambiance est plutôt calme sur les lieux.

Nul ne sait quand le train de montagne se remettra à circuler.

Autoroute fermée

La tempête s'attaque aussi au réseau routier. L'autoroute A1 en direction de Berne est totalement fermée à la circulation depuis Oensingen (SO) à cause de la chute d'une ligne à haute tension et de véhicules accidentés. La police ne sait pas quand le trafic pourra reprendre. En attendant, il sera dévié, avec de fortes perturbations.

Selon MétéoSuisse, certains vents violents atteignent entre 140 et 180 km/h dans l'arc alpin. D'après le service météo, la tempête Burglind est puissante, mais ne constitue pas un phénomène extrême du genre. Les valeurs mesurées sont régulières en montagne. Les rafales devraient progressivement se calmer au cours de l'après-midi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS